Au Québec, les demeures en bois rond sont nombreuses et font littéralement parti e du paysage.  Bien que la plupart soient en bon état au niveau structurel, il n’est pas rare de constater à quel point la protection qui recouvre les billots est endommagée.  Une demeure ou un chalet en bois rond mal protégé, outre le fait qu’elle soit moins esthétique, peut engendrer des coûts et problèmes supplémentaires facilement évitables.

 

  1. L’infiltration d’eau : Problème le plus courant lié au mauvais entretien d’une demeure en bois rond.  L’eau s’immisce dans les interstices et finit par geler en hiver, ce qui crée un gonflement à l’intérieur même de la bille de bois rond, qui fend alors davantage (et ainsi de suite).

 

  1. Pourriture des billots : Un billot mal protégé des intempéries finit par pourrir aux jonctions et aux seuils.  Un décapage du chalet en bois rond suivi de l’application d’une protection adéquate aurait pu prévenir un tel tracas.  En effet, lorsque des traces de pourriture et moisissure sont présentes sur certaines billes de bois rond d’une demeure, il n’est pas rare de constater une propagation du problème une fois l’inspection approfondie réalisée.  Le décapage de la surface de bois permet dans certains cas d’éliminer les moisissures de surfaces mais ne peut retirer et éliminer les moisissures et pourritures internes : le remplacement partiel ou total de la bille est alors nécessaire.

 

  1. L’infiltration d’air:  Lorsque construites, les demeures en bois rond finissent par « s’asseoir » au sens large sur son solage.  Ainsi, il est normal de voir apparaitre au fil des ans, un certain espacement entre les billots.  Colmater à l’aide de « chink » et de calfeutrant au départ, il est recommandé de répéter l’exercice à tous les 10 à 15 ans.  Toutefois, il est préférable d’effectuer l’application de calfeutrant et de « chink » sur une surface non scellée afin d’améliorer l’adhérence du produit.  Lors de tels travaux, le décapage complet du chalet ou de la demeure en bois rond est à envisager à des fins d’optimisation des résultats.

 

  1. Éviter l’infiltration et la propagation d’insectes nuisibles:  Le Lycte brun et les fourmis charpentières sont probablement les insectes les plus nuisibles que nous ayons observés sur le terrain.  Trop souvent mal géré, il est important de rapidement identifier et de stopper la propagation de ces intrus.  Le décapage partiel ou total d’une surface de bois rond mal protégé permet de rapidement constater les dégâts causés par les insectes nuisibles.  Le traitement des surfaces mises à nues par un insecticide ou le colmatage des surfaces afin de bloquer une ouverture permet de sauver le ou les billots présentant ces problèmes.

 

  1. L’esthétisme de la demeure:  Le décapage d’une demeure ou d’un chalet en bois rond est un procédé permettant de retirer toutes les couches de teinture et de peinture se trouvant sur la bille de bois.  Une fois le décapage réalisé et le sablage de finition effectué, le bois retrouve son aspect original et une foule de possibilités s’ouvrent à vous.  Une teinture allant de naturelle à opaque peut être appliquée, une finition de type « deux tons », etc.  Le calfeutrant peut aussi être changé afin de s’agencer à nouveau avec la nouvelle teinte choisie si nouvelle teinte il y a!

 

Fastidieux mais efficace, le décapage d’un projet en bois rond est la première étape permettant de restaurer correctement une demeure et d’améliorer l’efficacité et le look de celle-ci.

probois

Author probois

More posts by probois