SERVICE DE DÉCAPAGE AU JET

Le décapage au jet est un terme plutôt vaste qui fait référence au procédé de décapage d’un substrat (d’une surface) à l’aide de la pression d’air et d’un média plus ou moins fin.  Très connus dans le domaine des métaux, les ateliers spécialisés en « Sandblast » abondent au Québec.

Depuis bientôt 15 ans, PROBOIS se spécialise toutefois dans une toute autre branche : le décapage au jet des surfaces de bois.  Que ce soit pour le décapage au jet de surfaces en bois rond, de pin, de cèdre, de bois torréfié ou de bardeau, nous avons les outils, les techniques et les techniciens afin de raviver l’aspect de pratiquement toutes les surfaces de bois, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Les médias (abrasifs) utilisés

Plusieurs médias sont utilisés afin de décaper les différentes surfaces : béton, métaux divers et bois.  En fonction de la solidité du substrat à traiter, un média plus gros ou plus fin est à prévoir. Par exemple, lors du décapage au jet de surfaces en béton, on préconise bien souvent le sable comme abrasif afin de décaper celui-ci (grain 40 à 220).  Le bois, quant à lui, requiert un média plus fin afin de ne pas abîmer sa fibre et son tanin.  C’est pourquoi nous utilisons le bicarbonate de soude et le verre recyclé fin (grain 140-220) lors de procédé de décapage au jet.

Lors de travaux de restauration de bois extérieurs et intérieurs nécessitant l’utilisation d’un procédé de décapage au jet, les médias suivants existent et sont utilisés au Québec.

Le Verre Recyclé :

Média le plus utilisé par notre entreprise, il laisse une finition lisse et uniforme sur le bois.  Très utile pour décaper les surfaces de bois lisses.

Le Maïs :

Fréquemment utilisé lors de décapage de surfaces en bois rond.  Nous utilisons le plus souvent ce média afin d’ouvrir les pores du bois lorsque celui-ci grisonne.  Très rarement, nous utilisons ce média lors de décapage au jet de surfaces teintes ou scellées.

Les Coquilles de Noix :

Très fin, les coquilles de noix sont utilisées lors de nos travaux de décapage écologiques.  Nous sommes en mesure de rendre une finition très lisse avec ce média. Toutefois, ce procédé est très onéreux.

Le Bicarbonate de Soude :

Nous préconisons ce média lors de nos travaux.  Très fin, le bicarbonate de soude est le média le plus doux que nous puissions utiliser.  100% écologique, le décapage au jet réalisé à l’aide de bicarbonate de soude permet de restaurer les surfaces de bois correctement tout en laissant une finition des plus lisses.  Il est à noter que ce média très fin requiert une quantité plus importante pour réaliser les travaux.  Des frais additionnels peuvent alors survenir.

Le Sable :

Média le plus populaire, nous sommes en mesure d’obtenir des résultats des plus esthétiques tant et aussi longtemps que l’opérateur utilise un outillage approprié avec les techniques adéquates.  Nous ne recommandons toutefois ce média que lors de travaux très exigeants auxquels les autres médias ne sont pas en mesure de répondre.

La Glace Sèche :

Nous n’utilisons jamais ce média puisqu’il est trop dispendieux et donne les mêmes résultats que le bicarbonate de soude.

Les types de surfaces

Bois rond :

 Nous sommes la référence en terme de décapage au jet sur surfaces en bois rond au Québec.  Afin d’offrir un service clé en main complet, nous réalisons nous-mêmes les travaux de décapage au jet.  Ainsi, notre entreprise est en mesure de réaliser l’installation du chantier (échafaudage et nacelle), de décaper les surfaces de bois rond correctement, de retirer le calfeutrage existant désuet, d’appliquer la teinture ou le scellant nécessaire, d’appliquer le calfeutrant à nouveau, de nettoyer le chantier une fois les travaux terminés, et cela, bien souvent a l’intérieur d’une à deux semaines.

Les demeures en bois rond pilulent au Québec en raison de leur charme.  Il peut arriver que la couche pigmentaire qui se trouve sur le bois rond ait été mal entretenue et le décapage de celle-ci est alors nécessaire.  Plusieurs précautions doivent être prises lors de travaux de décapage de surfaces en bois rond.

  • L’installation de toiles protectrices au bas des murs afin de récupérer le média utilisé.  Il n’est pas rare d’utiliser plus de 2500 lbs de média lors de travaux de restauration d’une demeure en bois rond.  La récupération du média est donc importante.
  • La protection des pourtours des fenêtres et des portes.  Afin de ne pas abîmer ceux-ci, les portes et les fenêtres se doivent d’être masquées lors des travaux.
  • L’infiltration du média à l’intérieur de la demeure ou vice versa. Comme le média est propulsé à grande vitesse, il est important de faire mention de la poussière résiduelle qui entrera à l’intérieur du bâtiment lors des travaux de décapage au jet sec sur bille de bois rond.
  • La finition désirée lors des travaux de décapage n’est pas nécessairement la plus lisse qui soit.  La bille de bois doit en effet être assez poreuse pour laisser pénétrer les produits de finition, soit la teinture ou le scellant.

À noter que les travaux de décapage au jet sur bille de bois rond doivent être réalisés par des mains expertes.  A chaque année, il nous est donné de voir des travaux de restauration sur bille de bois mal exécutés qui laissent des dommages permanents aux demeures (décapage trop fort et maladroit).  Faites affaire à des professionnels dans ce domaine, faites affaire avec nous.

Demi-Bille de bois rond (usiné) : 

L’exemple le plus commun de parement de demi-bille (demi-log) de bois usiné au Québec est très certainement Timberblock.  Cette entreprise bien de chez nous est spécialiste en construction de demeure usinée dont les parements sont faits de demi-billes de bois usiné.  De très grande qualité, les demi-billes dont sont produites les demeures TimberBlock sont facilement remises à neuf grâce à notre service de décapage au jet.

Uniformes, les demi-billes de bois (en général faites de pin) sont un peu plus friables que les billes de bois rond non-usiné.   Il est alors très important d’utiliser le média approprié afin de ne pas trop abîmer la surface lors du processus de décapage au jet.  Aussi, il faut porter une attention toute particulière aux billes qui sont peu ou pas exposées au soleil et aux intempéries.  Bien souvent, la teinture qui protège celle-ci est beaucoup plus dure à retirer (décaper) et l’utilisation de sableuses électriques peut être nécessaire par la suite.

Assez récente sur le marché, la finition dite « deux-tons » sur les demi-billes de bois est de plus en plus fréquente.  Cette méthode consiste en fait à appliquer deux couches de teinture de finition opaque sur un substrat sur lequel est ensuite appliquée une à trois couches d’une teinture translucide à semi-translucide afin de créer une illusion de faux-fini.  Cette technique requiert un savoir-faire bien spécifique en termes de procédé de décapage au jet puisqu’il faut savoir apprêter la surface correctement.  Ainsi, une finition de type brossé est alors réalisée à l’aide de notre Multi-Média Blaster performant et d’un savoir faire hors-pair de nos techniciens qui réalisent l’importance de cette étape.

Planche de Cèdre rouge de l’ouest et cèdre Sélect :  La majorité de nos ouvrages se font sur ce type de revêtement.  Plus dense que le pin, l’épinette ou le sapin, mais plus friable qu’un bois dur, ces bois mous nécessitent un décapage au jet très doux.  Il arrive parfois que la teinture présente ne puisse être retirée sans grandement abîmer la surface.  C’est alors que quatre options s’offrent à nous.

  • Un sablage de finition par la suite afin de rendre les surfaces lisses à nouveau.
  • Le choix d’une autre méthode de décapage, soit à l’aide d’une décapant en gelée.
  • Ne pas réaliser de décapage au jet, opter pour une teinture opaque ou changer le revêtement.
  • Laisser le substrat avec une finition dite brossée ou brute et teindre celle-ci pour un look très différent.

Pin, Cèdre blanc, Épinette et Sapin : 

Ces bois mous sont souvent très difficiles à décaper à l’aide d’un procédé de décapage au jet sec.  Ainsi, nous préconisons un décapage à l’aide d’un décapant à teinture lorsqu’une teinture translucide à base d’eau est à retirer.  Pour les teintures à base d’huile, un sablage à l’aide de sableuse performante vouée à cet effet donnera de meilleurs résultats.

Il peut arriver toutefois qu’un sablage au jet soit demandé afin de retirer un glacis* d’usinage sur une surface en bois (pin, cèdre, épinette et ou sapin).  Le procédé de sablage au jet est alors tout indiqué à moins d’avis contraire.

*Le glacis d’usinage est une fine couche protectrice qui se trouve sur le bois lorsque celui-ci sort du moulin.  Ce produit est pulvérisé sur le bois afin de prévenir le fendillement et les torsions trop grandes. Bien qu’utile, ce glacis d’usinage empêche les produits protecteurs comme les teintures et les scellants de bien pénétrer le bois et de s’ancrer correctement à celui-ci.

Bardeau de cèdre, pin, épinette et sapin :

Souvent laissé avec une finition brute, le procédé de sablage décapage au jet est tout indiqué pour ce genre de revêtement de bois.  Nous nous proposons afin de réaliser tous travaux de restauration sur bardeau de cèdre, de pin d’épinette ou de sapin à l’aide de notre procédé d’aérogommage éprouvé.

Bois torréfié :

Toutes les essences de bois peuvent être torréfiées.  Au Québec, c’est surtout le peuplier jaune ainsi que le pin jaune et gris qui est torréfié lors de la fabrication de revêtement de bois extérieur.  Très denses, ces bois peuvent facilement être décapés et/ou sablés afin de retrouver leur aspect d’origine grâce au procédé de décapage et de sablage au jet.

Il faut toutefois tenir compte de l’environnement immédiat lors de l’utilisation de cette technique. Bien souvent, on remarque que les parties recouvertes de bois torréfié se situent à des endroits relativement difficiles d’accès et près d’autres demeures.  Ainsi :

  • Il est important de protéger les pourtours avant de procéder au décapage (abriter les soffites et les contours de fenêtres)
  • Avertir les voisins lors des travaux : nous risquons d’envoyer de la poussière chez eux en quantité plus ou moins importante.

Bois exotique :

Au Québec, les bois exotiques les plus connus à usage extérieur sont l’ipé, le cumaru et le teck.  Étant donné que ces bois sont extrêmement durs, il est très facile d’effectuer un décapage à l’aide du procédé de décapage-sablage au jet.  Un micro gommage peut cependant être requis lors de travaux de finition comme c’est le cas pour les mobiliers en teck.

L’acajou aussi peut être décapé grâce à ce procédé.  Toutefois, il est à noter que les fioritures et les moulures décoratives risquent de ne pas sortir indemnes de l’expérience.

Quels sont les scellants, vernis, teintures, peintures que nous pouvons décaper lors d’un décapage au jet?

 

Décapage au jet afin de faire « dé grisonner » une surface de bois :  Il existe plusieurs décapants nettoyants liquide qui permettent de dé grisonner un bois vieilli par le temps.  Lorsque vient le temps de restaurer ces parties, il se peut que ces produits ne puissent convenir en raison des dangers d’infiltration d’eau que cela pourrait occasionner.  Ainsi, il est recommandé d’utiliser un média sec comme le bicarbonate de soude ou le verre recyclé afin d’obtenir les mêmes résultats.

Scellant et vernis : Les scellants et vernis translucides se décapent rapidement (en général) lors de l’utilisation d’un « sandblast » ou d’un « Multimedia Blaster » muni du bon média.  La couche pigmentaire étant très très faible, on se retrouve rapidement au substrat nu, sans avoir abîmer la surface.

Les teintures translucides et semi-translucides :  Le sablage au jet ainsi que le décapage des surfaces au jet sont tout indiqués afin de retirer une teinture translucide ou semi-translucide.  Bien que certaines marques de teinture soient plus difficiles à retirer que d’autres lors de procédés de décapage au jet, nous sommes en mesure de restaurer pratiquement toutes les surfaces de bois lorsque celles-ci sont traitées à l’aide d’une teinture translucide ou semi-translucide.

Les teintures opaques et les peintures : Il est possible de retirer une teinture opaque ou une peinture d’un revêtement de bois sans trop abîmer celui-ci.  Dans tous les cas, un test est de mise afin de prévoir le résultat escompté. Nous avons cependant eu au fil du temps de très belles surprises!

 

Les limites du procédé de sablage au jet ou du décapage au jet : 

Le décapage au jet est un procédé qui requiert beaucoup de dextérité et de patience.  Afin d’obtenir des résultats concluants, il est important de faire affaire avec une entreprise ayant un matériel spécifiquement dévoué à cette tâche, de grande qualité et surtout, qui possède le ou les techniciens capables d’accomplir une telle tâche.  Il se peut aussi que cette technique ne soit pas la plus efficace dans un projet donné.

Ainsi, le procédé de sablage-décapage au jet sec n’est pas indiqué pour : 

  • Les petites surfaces de moins de 50 pieds carrés car le démarrage et le nettoyage de l’outillage prend à lui seul près de quatre heures.
  • Pour les endroits ou les voisins abondent, la poussière risquant d’être incommodante pour certains voisins.
  • Pour décaper des surfaces peintes opaques avec beaucoup de couches de peinture car le résultat final ne sera probablement pas à la hauteur des attentes.

Notre équipement :

Nous disposons d’un « MultiMedia Blaster » ayant subi plusieurs modifications afin d’être très efficace en matière de décapage et de sablage sur surfaces de bois.  Nous ne touchons aucun autre type de revêtement que le bois.  Nos embouts et nos accessoires n’ont que le bois en tête et rien d’autre.  C’est pourquoi nous sommes en mesure de livrer un résultat final des plus satisfaisants.

Notre dernière création est plus belle que celle d’avant mais moins belle que la prochaine!

Nous avons notre compresseur d’une force de 185 CFM ainsi que tous les accessoires et outils de sécurité nécessaires au bon déroulement des travaux, petits ou gros.

Nos techniciens :  

Avec nous depuis 2008, notre unité de sablage-décapage au jet n’en est pas à son « premier BBQ ».  Nous avons l’expérience et le savoir faire afin de mener à terme nos projets.  Minutieux et travaillants, notre équipe est efficace, propre et à l’heure.

De plus, nos techniciens ont la formation nécessaire et en continu en ce qui a trait aux nouveautés dans le domaine mais aussi en ce qui a trait à la santé et sécurité au travail.  D’ailleurs, tous nos employés ont lu et appliqué le Guide : Le Décapage au Jet d’Abrasif émis par la CNESST.  Sécurité avant toute chose.  

Besoin d'aide?

Contactez-nous afin de discuter plus en détail de votre projet!

Les étapes effectuées lors du procédé de décapage-sablage au jet

Étape 1 : Installation du chantier et délimitation du périmètre 

Il n’est pas rare d’avoir recours à une nacelle ou à un système d’échafaudage afin de réaliser les travaux. Nous nous assurons que la nacelle puisse ainsi avoir accès à l’ensemble du chantier. Dans le cas contraire, l’installation d’échafaudage est de mise. Nous respectons et dépassons les exigences de la CNESST. Nous nous assurons aussi d’avertir le voisinage de notre passage afin d’éviter toute surprise de leur part.

Étape 2 : Protection des endroits non-traités et des surfaces marchées

Nous étalons des toiles de protections partout aux surfaces marchées car les poussières et les résidus de « blast » seront plus faciles à gérer par la suite. Nous prenons aussi le temps de couvrir de ruban adhésif très épais, les pourtours de portes et des fenêtres afin de ne pas « accrocher » ceux-ci lors des travaux. Cela nous permet de traiter le parement de bois avec précision. Nous tentons aussi dans la mesure du possible de couvrir les gouttières qui se remplissent bien souvent.

Étape 3 : Installation de l’équipement et mise en marche de celui-ci

Très gros, lourd et complexe, nous installons et démarrons l’équipement sans média au départ afin de nous assurer que tout fonctionne correctement avant de remplir le « blaster » de quelque abrasif que ce soit.

Étape 4 : Réalisation d’un test ou échantillon

Il est important d’effectuer un test avant d’enclencher l’ensemble des travaux. Ceci permettra d’avoir une idée claire du résultat final sur l’ensemble du revêtement et d’éviter les mauvaises surprises.

Étape 5 : Exécution des travaux

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts

Étape 6 : Retrait des protections

Il est important de ne rien oublier. Une nacelle est coûteuse et les échafaudages temporaires. Il ne faut surtout pas laisser de ruban adhésif ou de protection trop longtemps, cela risque d’abimer les surfaces protégées. Le ramassage des toiles aux surfaces marchées permet de retirer aussi tout le sable, le verre recyclé ou le soda résiduel.

Étape 7 : Nettoyage des fenêtres et des gouttières

Tant qu’à travailler en hauteur, nous profitons du moment pour nettoyer en profondeur les gouttières et les fenêtres. Les travaux de sablage et de préparation des surfaces étant terminés, le résultat final ne sera que plus esthétique.

Étape 8 : Nettoyage final des lieux

Nous nous occupons de rapatrier la nacelle et de retirer les échafaudages une fois les travaux exécutés. Notre service est clé en main et nous nous proposons afin d’effectuer l’application de teinture et peinture sur le revêtement de bois, une fois celui-ci décapé et/ou sablé à l’aide de notre service de décapage au jet. Cela vous permet d’éviter des coûts supplémentaires en termes de logistiques (échafaudage, nacelle et autres).

Service d’aérogommage sur bois

Qu’est-ce que l’aérogommage?

Ce procédé est en fait une méthode de décapage des surfaces à l’aide d’un média projeté à grande vitesse.  Un compresseur, ainsi qu’un récipient contenant le média,  sont nécessaires afin de réaliser ce procédé.  Mieux connu sous le nom de Sandblast au Québec, l’aérogommage peut être utilisé sur plusieurs substrat différents à l’aide d’une foule de médias (abrasifs).

PROBOIS est spécialiste en décapage et restauration de surfaces de bois extérieur.  Soucieux d’utiliser des méthodes efficaces et toujours dans l’optique d’un résultat final des plus esthétiques et durable qui soit, nous croyons en notre produit.  Devant être réalisé par des mains expertes, notre service d’aérogommage utilise des appareils très efficaces et spécifiquement voués au décapage de surfaces de bois.

À noter aussi que les buses utilisées lors de l’utilisation d’appareils d’aérogommage affectent grandement le produit fini. En effet, en fonction de la pression et du type de surface traitée, nous nous devons d’utiliser une buse qui permettra de retirer le scellant, laque, ou teinture de la surface, tout en laissant la surface lisse (dans la mesure du possible).

Le Microgommage et ses possibilités

Tout comme l’aérogommage qui se veut être une méthode de décapage des surfaces de bois à l’aide d’un média sec projeter à grande vitesse (blast, sandblast, sodablast), le microgommage est d’abord utilisé lors de travaux de décapage de surfaces plus détaillées et plus petites.  Les mobiliers faits de bois exotique, de même que les revêtements faits de bois durs arborant plusieurs détails, sont ici visés.

Depuis déjà quelques années, nous avons développé une expertise poussée dans le domaine du microgommage.  Nous possédons les outils et les abrasifs nécessaires à la réalisation de ce procédé, en plus d’un savoir-faire certain.

Ce ne sont pas tous les bois qui peuvent être traités à l’aide du procédé de microgommage.  Aussi, les substrats dont les teintures et scellant sont trop performants, risquent d’être endommagés lors des travaux de microgommage.  Ainsi, nous recommandons de faire appel à un spécialiste comme PROBOIS afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

Pour toutes questions ou demandes d’estimation, n’hésitez pas à nous contacter.  Nous sommes désireux d’approfondir nos habiletés et d’améliorer notre produit à l’aide de cette technique qu’est le microgommage.

Prêt à commencer?

Contactez nos experts maintenant

Estimation gratuite